Contactez-nous

Réseau zonal multiacteurs de protection sociale en Afrique (RZMAPS-Afrique)

TÉL: 00228 92 70 10 23

​EMAIL:  rzmapsafrique@gmail.com

Please reload

Posts Récents

LES ORGANISATIONS MUTUALISTES AFRICAINES OUTILLÉES EN MATIÈRE DE DIGITALISATION

July 16, 2019

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Réglementation communautaire de la mutualité dans l’UEMOA / Les acteurs mutualistes sous régionaux renforcent leur capacité

January 3, 2019

Se familiariser à l’utilisation du plan comptable de la mutualité sociale, des règles prudentielles, des indicateurs et ratios, nécessaires au mécanisme de contrôle du fonctionnement et de la viabilité des mutuelles de santé communautaire, c’est la tâche à laquelle se sont attelés une vingtaine d’acteurs mutualistes venus du Bénin, du Burkina-Faso, de la Guinée Conakry, du Mali et du Sénégal du 18 au 22 décembre 2018 à Thiès au Sénégal.

 

 

 

Cette formation a été conduite par des personnes ressources expérimentées dans le développement et l’encadrement des mutuelles à savoir Aboubacar KOTO-YERIMA du Bénin, Mme SOULAMA Aïssata Aïsha BELEM du Burkina-Faso, M. Brahima TRAORE de la Côte-d’Ivoire et de M. Moïse KONE du Mali, tous formateurs attitrés de l’UEMOA.

 

 

Soutenu par Solidarité Mondiale (WSM), ce programme de renforcement de capacité entre dans son rôle d’accompagnement des mouvements sociaux pour l’effectivité des différentes dimensions de la protection sociale. L’ONG Belge qui s’implique depuis dans le processus d’élaboration du règlement communautaire, continue à apporter sa contribution aux Etats et aux mutuelles de santé, pour sa mise en application.

 

C’est ainsi qu’à la suite des actions politiques menées à l’endroit des décideurs politiques, WSM fait désormais son cheval de bataille des actions de renforcement des capacités des acteurs mutualistes, notamment des responsables des plateformes mutualistes et des structures d’appui aux mutuelles de santé. Il s’agit de mettre les organisations mutualistes dans les dispositions idoines, pour une mise en application effective de ce cadre réglementaire par les mutuelles de santé.

 

Le cadre réglementaire de la mutualité sociale au sein de l’UEMOA défini depuis 2009 et mis en vigueur le 1er septembre 2011, est en cours de mise en application progressive dans les Etats membres. Il  est composé de deux (2) règlements principaux, de deux (2) règlements d’exécution et de quelques décisions.

 

 

Il faut rappeler que la cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par Sérigne DIOUF, Directeur de l’Assurance Maladie, représentant le Directeur Général de l’Agence de la CMU du Sénégal.

 

 

Durant quatre (4) jours, les apprenants qui sont des administrateurs de mutuelles et techniciens ou de structures faîtières de mutuelles et des techniques de structures d’appui aux mutuelles ont :

  • Compris le cadre conceptuel du plan comptable de la mutualité sociale (PCMS) de l’UEMOA, le contenu et le fonctionnement des comptes et les états financiers des mutuelles de santé de petite taille (communautaire) ;

  • Assimilé l’essentiel des règles prudentielles définies dans le règlement d’exécution n°003/2011/COM/UEMOA (en cours de révision), ainsi que les indicateurs et ratios de contrôle de fonctionnement et de la vérification de la performance, notamment leurs typologies, les modalités de leur calcul et les normes de l’UEMOA en la matière.

Le cinquième jour de la formation a été consacrée à une visite d’échange à la Mutuelle de Santé Wer Werle (Santé pour tous) de Thiès (Mutuelle composée essentiellement de femmes), pour apprendre de son parcours depuis sa création en 1989, de ses relations avec les tiers comme les structures sanitaires conventionnées (structures de soins et pharmacies), les partenaires techniques et/ou financier et avec l’Agence de la CMU.

 

Cette visite a été l’occasion de constater l’application partielle du PCMS, à travers les outils de gestion mis à disposition par l’Agence de la CMU, ce qui est un bon début.

 

 

En se basant sur les différentes appréciations de l’équipe des formateurs et des bénéficiaires à cette formation, des résultats de l’évaluation, ainsi que des perspectives qui se sont dégagées au terme de la formation, on peut conclure que sans risque de se tromper dire que les objectifs de la formation ont été pleinement dépassés.

 

                                                                                                                                            

                                                                                                                  Le Coordinateur Thématique de WSM

                                                                                                                                   M. Valère PIHOUN-KOFFI