Contactez-nous

Réseau zonal multiacteurs de protection sociale en Afrique (RZMAPS-Afrique)

TÉL: 00228 92 70 10 23

​EMAIL:  rzmapsafrique@gmail.com

Please reload

Posts Récents

Plaidoyers à Dakar pour l’effectivité de la protection sociale dans les mines en Afrique

December 7, 2019

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Extension de la protection sociale en Afrique/Le RNMAPS du Mali réplique les conclusions de l’atelier d’Abidjan 2017

December 3, 2018

En novembre 2017 se tenait à Abidjan, un atelier continental de formation qui a porté sur les stratégies d’extension de la protection sociale en Afrique. Il a regroupé en marge du 5ème Sommet Union Européenne – Union Africaine, plus d’une cinquantaine de personnes, essentiellement les cadres des mouvements sociaux et syndicaux, des cadres gouvernementaux et des partenaires venant en plus d’Europe, de 17 pays d’Afrique centrale, de l’Ouest et de l’Est et d’Institutions supranationales comme la CEDEAO, l’UEMOA, le BIT, la CSI-Afrique, etc.

 

 

Dans le souci de mettre les résultats atteints par l’atelier continental à la connaissance de plus d’acteurs nationaux et de renforcer en même temps les capacités de plus d’acteurs, WSM à travers le Réseau zonal multi-acteurs de protection sociale (RZMAPS) a opté pour sa réplication par les Réseaux nationaux multi-acteurs de protection sociale, dans les différents pays qui y ont participé.

 

L’étape du Mali de la réplication de cet atelier, organisée par le RNMAPS s’est déroulée du 13 au 15 novembre dans la salle de réunion de l’Union Technique de la Mutualité Malienne (UTM) à Bamako. L’atelier a regroupé une trentaine de représentants des organisations membres du réseau, des Ministères en charge du Travail et de la Protection sociale,  d’autres organisations intervenant dans la protection sociale au Mali comme : le Conseil national de la société civile, le Conseil national de la jeunesse, le Conseil économique et sociale, le RENAPESS, les Alliés stratégiques nationaux comme la FAO, le BIT (Bureau du Mali), le Programme national des filets sociaux Jigisεmεjiri, Actions contre la faim, CARES, Fondation Friedrich Ebert et la Coordination thématique de WSM au Mali.

 

Durant trois (3) jours, les travaux ont été marquées par des présentations en plénière, des échanges et débats ponctués de travaux de groupe.

Les présentations ont porté sur :

  • Les normes internationales du travail de l’OIT en lien avec la protection sociale, le socle de protection sociale et la transition de l’économie informelle vers l’économie formelle ;

  • La vision de Solidarité Mondiale de la Protection sociale ;

  • Le socle de protection sociale au Mali ;

  • Le Programme de Filets sociaux Jigisεmεjiri (Arbre de l’Espoir en Bambara) au Mali ;

  • Le Régime d’Assurance Maladie Universelle au Mali ;

  • La Dynamique des Réseaux et

  • Le Rappel des Concepts de Plaidoyer et de Lobby.

 

 

La vision de Solidarité Mondiale de Protection Sociale présentée par le Coordinateur thématique a été appréciée par les participants, notamment les différentes dimensions qui ont permis aux participants de comprendre que plusieurs domaines sont concernés par la problématique de protection sociale, au-delà des aspects classiques de la sécurité sociale. L’approche basée sur le Droit axé essentiellement sur l’Homme dans toute sa dimension a renforcé le niveau de compréhension des participants.

 

Le Programme Jigisεmεjiri qui est en partenariat avec l’UTM depuis le début de l’année pour offrir la couverture maladie aux populations bénéficiaires des filets sociaux, à travers le cach transfer pour la réalisation des activités génératrices de revenu, a été débattu de long en large.

 

Une liste des Conventions de l’OIT ratifiée par le Mali a été mise à la disposition des participants. Le processus d’adoption de la Convention 102 a été amplement débattu. L’engagement du gouvernement a été obtenu depuis au moins trois (3) ans. Il reste que les actions des mouvements sociaux et les syndicaux soient plus « percutants » en observant les bonnes règles d’un plaidoyer. En ce sens, la séance de rappel des concepts et des stratégies de plaidoyer et de lobby était venue à propos.

 

Concernant le socle national de protection sociale, l’atelier a pris connaissance des différents volets en cours d’expérimentation ou de mise en œuvre au Mali. La question s’est posée sur l’existence d’un véritable socle national de protection sociale, bien articulé avec les différentes interventions, qui garantiraient l’accès au minimum à toute personne dans le besoin, tout au long du cycle de vie, au Mali.

 

 

 

L’atelier de réplication a été un véritable moment de partage entre les différents participants venus d’horizon diverses, mais concernés par la même problématique, les stratégies d’extension de la protection sociale à la grande majorité de la population qui en est exclues (plus de 73% de la population mondiale, selon le BIT). De telles activités sont des occasions bien appropriées pour envisager des solutions idoines, se basant sur les expériences des uns et des autres.

 

Valère PIHOUN – KOFFI

Coordinateur Thématique WSM

Share on Fac