Contactez-nous

Réseau zonal multiacteurs de protection sociale en Afrique (RZMAPS-Afrique)

TÉL: 00228 92 70 10 23

​EMAIL:  rzmapsafrique@gmail.com

Please reload

Posts Récents

LES ORGANISATIONS MUTUALISTES AFRICAINES OUTILLÉES EN MATIÈRE DE DIGITALISATION

July 16, 2019

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Burkina Faso : Plaidoyer pour une implication effective des mutuelles de santé dans la mise en œuvre du RAMU

June 13, 2018

Des mutuelles de santé dans le rôle d’Organismes Gestionnaires Délégués (OGD) sur la base de cahiers de charge dans l’opérationnalisation du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU) au Burkina Faso ; la prise en charge par l’Etat des cotisations annuelles des élèves issus des ménages vulnérables dans les mutuelles de santé. Ce sont quelques-uns des résultats de la série d’actions de plaidoyer menée par une équipe de WSM en appui au Réseau National Multi-Acteurs de Protection Sociale du Burkina-Faso (RNMAPS-BF) à l’endroit des décideurs nationaux le vendredi 27 avril et le mercredi 02 mai 2018 à Ouagadougou. Cette équipe de plaidoyer était constitué de Uzziel TWAGILIMANA, et Valère PIHOUN-KOFFI respectivement Coordinateur Continental, et Coordinateur Thématique de WSM, de représentants du RNMAPS-BF, notamment, Patrice PAMOUSSO,  Secrétaire Exécutif du Réseau d’Appui aux Mutuelles de Santé (RAMS) ; Mme GANSORE Alimata, Chargée de la Formation de la Confédération nationale des travailleurs du Burkina (CNTB) et Mme SOME Cécile, Secrétaire de l’UNPCB (Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina Faso - Bureau de Ouagadougou).

 

 

 

Secrétariat Technique de l’Assurance Maladie Universelle :

 De gauche à droite : M. Alphonse SANOU (Service Juridique-ST-AMU) ; Mme SOME Cécile (UNPCB/RNMAPS) ; M. Patrice PAMOUSSO (SE-RAMS/RNMAPS) ; Dr KINDA (ST-AMU) ; Mme GANSORE Alimata (CNTB/RNMAPS) ; M. Valère PIHOUN-KOFFI (CT-WSM/RZMAPS) ; M. Uzziel TWAGILIMANA (CC_WSM/RZMAPS) et M. Jean-Baptiste YAMEOGO (Chargé Etudes ST-AMU).

 

 

 

Au Secrétariat Permanent de Conseil National pour la Protection Sociale (SP/CNPS)

 

L’Etat burkinabè cotisera pour les personnes vulnérables dans les mutuelles de santé

 

Le Coordinateur Continental de WSM en compagnie du Secrétaire Exécutif du Réseau d’Appui aux Mutuelles de Santé (RAMS), Organisation Lead du Réseau burkinabè, a rencontré le Secrétaire Permanent du Conseil National pour la Protection Sociale, en présence de certains de ses collègues. Le principal objet de cette action est la place des mutuelles sociales dans l’extension de la protection sociale au Burkina Faso.

 

L’occasion a été saisie pour échanger sur d’autres sujets comme : l'articulation des mécanismes de protection sociale au Burkina, la définition des socles nationaux de protection sociale dans la Politique Nationale de Protection Sociale, etc.  Il est ressorti que les mutuelles de santé tiennent une place de choix dans la mise en œuvre de la politique nationale de protection sociale.

 

Un programme de réponse aux besoins de personnes vulnérables, est en cours de mise en œuvre au niveau du SP/CNPS. Les personnes vulnérables identifiées seront assurées dans les mutuelles de santé pour leurs besoins de santé. Un contrat avec le RAMS est en cours de finalisation, pour la prise en charge par l’Etat des cotisations annuelles des élèves issues des ménages vulnérables dans les mutuelles de santé. 

 

Au Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale

 

L’équipe de plaidoyer a rencontré le Secrétaire Général du ministère de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale, en compagnie de certains de ces collègues. L’objet de cette action était de faire le suivi d’une précédente action pour la ratification de certaines convention de l’OIT, notamment la C102, la C176 et la C189 et l’application du Règlement communautaire N°07/2009/CM/UEMOA sur la mutualité sociale et aussi s’informer sur le niveau de mise en œuvre du RAMU et la place des mutuelles de santé, dans cette réforme.

 

En l’absence des techniciens maitrisant bien les sujets évoqués, la délégation a été orientée vers les services techniques du Ministère, notamment le Secrétariat technique du projet d’Assurance Maladie Universelle et la Direction Générale de la Protection Sociale.

 

Au Secrétariat Technique de l’Assurance Maladie Universelle

 

Des mutuelles de santé dans le rôle d’Organismes gestionnaires délégués dans l’opérationnalisation du RAMU

 

La même équipe qui était au Ministère a été ensuite reçue au ST-AMU, pour échanger sur l’opérationnalisation du RAMU et sur la place des mutuelles de santé. Les échanges très instructifs avec le Secrétaire Technique et son équipe ont permis d’avoir des précisions sur le rôle des mutuelles de santé dans la mise en œuvre de cette réforme. Il s’agit notamment du rôle d’Organismes Gestionnaires Délégués sur la base d’un cahier de charges, comme indiqué à l’article 40 de la Loi sur le RAMU.

 

Cette disposition sera appliquée au départ dans les quatre (4) régions du pays (Boucle du Mouhoun, Centre, Hauts-Bassins et Nord), où les mutuelles de santé sont actuellement fonctionnelles. Selon le ST, l’opérationnalisation a démarré avec la création de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie Universelle (CNAMU) et la réalisation des concertations régionales et les discussions avec les acteurs sur le terrain.

 

Le contexte étant favorable pour les mutuelles de santé, il leur revient également de se préparer en conséquence.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous