• rzmapsafrique

Plaidoyer INSPIR-BF / "Il ne faut pas que l’Etat, dans ses priorités, oublie le monde rural"




Le réseau INSP!R-Burkina était face à la presse le vendredi 28 octobre 2022 pour un plaidoyer à l’endroit des autorités de leur pays. Il s’agit selon Patrice Pamousso, qui tient le lead du réseau au Burkina, de " veille à ce que l’État n’oublie pas, dans ses priorités, d’accorder une place de choix à la protection sociale en l’endroit des acteurs du monde rural ».


Au cours de ces échanges avec les professionnels des médias, les membres de INSP!R-Burkina ont rappelé qu’il y a des engagements pris par l’Etat à l’endroit du monde rural et qui ne sont pas encore respectés. Cette situation préoccupe le Réseau INSP!R- Burkina Faso dont la mission principale est d’œuvrer pour une protection sociale inclusive des travailleuses et travailleurs du secteur rural, de l’économie informelle et des groupes vulnérables, d’où la tenue des échanges avec la presse.


En effet, selon le recensement général de la population et de l’habitat de 2006 aux pays des hommes intègres, le secteur rural emploie 86% de la population totale, contribue à la sécurité alimentaire et nutritionnelle et fournit environ 45% des revenus des ménages agricoles. Sur la période 2005-2015, la contribution moyenne annuelle de ce secteur à la formation du produit intérieur brut a été estimée à 32.46%.


Ces données rappellent la place prépondérante qu’occupe le secteur rural dans l’économie nationale. Cependant les engagements pris par l’État envers le monde rural ne sont toujours pas respectés d’où la sortie médiatique du réseau INSP!R pour interpeller l’Etat Burkinabé.

17 vues0 commentaire