• rzmapsafrique

JMTD 2022 : Le plaidoyer de INSP!R pour les travailleurs domestiques

"Connaissons, respectons, diffusons et protégeons les droits des travailleur·euse·s domestiques. Promouvons une culture du travail décent et de la non-discrimination à l'égard des travailleur·euse·s domestiques".



C’est à travers ce plaidoyer que le Réseau international pour le droit à la protection sociale (INSP!R) s’est joint à la communauté internationale pour commémorer ce 7 octobre 2022 la 15ème édition de la journée mondiale du travail décent et le 11ème anniversaire de l’adoption de la convention 189 et la Recommandation 201.


Le Réseau a rappelé à travers une déclaration que "ces normes internationales offrent des protections essentielles aux travailleur·euse·s domestiques et servent de base aux organisations de travailleuses domestiques pour garantir que ceux·elles-ci sont couvert·e·s par le droit du travail de nos pays".


D’après les statistiques de l’OIT repris par le communiqué de INSPIR, "environ 16 % des quelque 76 millions de travailleur·euse·s domestiques dans le monde sont couverts, et environ 8 % des pays - principalement des pays arabes et d’Asie-Pacifique - les excluent complètement de la couverture".


Malgré sa contribution à l’économie et à la société, le travail domestique rémunéré est sous-évalué par une grande partie de la société. C'est un secteur où la plupart des tâches sont effectuées par des femmes. Beaucoup d’entre elles émigrent de loin pour travailler ; a indiqué INSP!R dans son communiqué, qui précise par ailleurs que les progrès significatifs réalisés avec la ratification de la convention par 35 pays ne cachent pas le niveau élevé d’exploitation auquel ces travailleur·euse·s sont confronté·e·s : "des niveaux élevés d’exploitation et de non-respect de leurs droits persistent, laissant apparaître d’importants déficits de travail décent : ils.elles sont confronté.e.s à la discrimination et à la violence dans leur travail, à des conditions de travail précaires et à de longues heures de travail. Les salaires sont bas et il y a un manque de prestations et d’accès aux systèmes de protection sociale".


Le réseau INSP!R soutient et accompagne donc le travail important que tant d’organisations de travailleur·euse·s domestiques, de syndicats et d’autres mouvements sociaux font pour que ce travail sous-estimé et souvent exploité soit couvert par la législation du travail et demande instamment à tous les gouvernements de ratifier et/ou de mettre en œuvre la C189 et de la R201.



Declaration INSP!R 2022 journée travail décent travailleur.euses domestiques
.pdf
Download PDF • 104KB

20 vues0 commentaire