• rzmapsafrique

Evaluer les acquis de 2020-2021 et valider les priorités du programme mine 2022-2026

Dernière mise à jour : 19 déc. 2021

WSM et ses organisations partenaires africaines ont tenue cette semaine du 13 au 17 décembre 2021 à Saly au Sénégal, un atelier de travail pour évaluer les acquis du programme 2020-2021 et valider les priorités du programme mine 2022-2026.



Cette rencontre a regroupé des syndicats de mines des pays comme le Burkina Faso, la Guinée, le Niger, la Mauritanie, la RDC, le Sénégal et le Togo ainsi que des représentants de WSM venus de Bruxelles et de Cotonou.


A l’ouverture des travaux le lundi, le Président de WSM, Alfons De Potter et le Secrétaire général de la CNTS Mody Guiro, également président de la CSI Afrique, ont dans leurs discours de circonstance, attiré l’attention des participants sur les risques de plus en plus élevés auquel fait face le monde du travail en général et particulièrement les travailleurs des mines à cause de la pandémie due au corona virus.


Pour Alfons De Potter, le réseau de mouvements sociaux soutenus par WSM sur la thématique du droit à la protection sociale est actif dans le monde et lutte pour un travail décent dans les secteurs. « Nous nous engageons pour la justice sociale et le développement durable pour les générations actuelles et futures. Ce changement, c’est grâce à la forces des mouvements sociaux que nous pouvons l’accomplir » a-t-il déclaré.


Les travaux de cet atelier ont pris fin ce vendredi avec des nouvelles actions fortes prévues dans le programme 2022-2026.



47 vues0 commentaire